Alita : Battle Angel

Liste liens Alita : Battle Angel en streaming:

Tags :

stream complet Alita : Battle Angel film en streaming stream complet streaming film Alita : Battle Angel streaming gratuit

Comments
Lenoxiduds . 2019-06-24T00:14:46

Ma foi, on est bien loin du manga. L'esprit sombre est à peine présent, la violence est vraiment édulcorée et la fin ouverte laisse un goût amer étant donné le tirage en longueur du scénario.

Sinon niveau FX c'est pas trop mal, sans plus. Alita fait quand même assez fake la plupart du temps, sauf le dernier plan vraiment très beau. Sinon la B.O. est franchement oubliable et les acteurs sont corrects dans l'ensemble, sans plus.

Bref, un bon divertissement pour ados mais clairement pas un film mature comme peut l'être le manga et c'est bien dommage surtout avec Rodriguez à la réalisation. Je m'attendais vraiment à quelque chose de plus sombre et à bien plus d'hémoglobine. Mais non, toutes les scènes trashs sont hors champ et c'est vraiment stupide car c'est justement une partie très importante de l'univers original.

Bref, à l'image de Ghost In The Shell, encore une adaptation lissée au possible, sans réelle âme et donc sans grand intérêt.

Lohengramm99 . 2019-06-19T13:44:14

En attendant de savoir si il y aura suite ou pas, j'ai cherché un peu si il y avait des infos sur la sortie en vidéo. Et il y aura pas mal de bonus dans le bluray:

Courts métrages:

Le monde d'Alita en motion comic:
-La Guerre
-Iron City par Hugo
-Etre un cyborg par Zapan
-Motorball

Du manga à l'écran

L'évolution d'Alita (casting de Rosa Salazar, performance capture, effets spéciaux par WETA Digital)

L'histoire du Motorball

Session de questions/réponses avec James Cameron et Robert Rodriguez, animé par Jon Landau (producteur)

Cours de cuisine avec Robert Rodriguez, pour faire du chocolat comme dans le film haha xD

Compilation des concept arts de 2005 de James Comeron

Déconstructions de scènes du film (performance capture, animation et effets spéciaux) :
-I don't even know my own name
-Just an insignificant girl
-I'm a warrior aren't I?
-Kansas Bar

Pas de scènes coupées à l'horizon :,(

kagaho83 . 2019-06-19T09:36:54

Ayant la carte ciné , ça reste encore ( pour moi ) le meilleur film de 2019 , j’espère tellement une suite .

Carl Kolchak . 2019-06-16T21:26:02

sympas sans plus
la première partie du film bien mais la deuxième partie du film bof rasoir
y'a que alita d'attachante et bien dans le film les autre persos bof
y'aura une suite mais moi perso la regarderait pas m'intéresse pas

Jôrdiland . 2019-06-16T14:47:54

divertissant, sans grosses surprises
bien fait, très classique, proche sur certains points
des dessins animés japonais (on voit l'inspiration.

surtout pour les ados ou pré-ados

vu la fin (à moins que j'ai raté quelque chose),
cela veut dire qu'il y aura une suite.

Carl Kolchak . 2019-06-16T10:06:04

Ils sort en video le 24 juillet 2019

My mother called me Dangerous . 2019-06-11T13:36:48

Adaptation un poil décevante, mais divertissante qui rafraichie dans le paysage blockbusteresque habituel. C'est fraie, c'est drôle, c'est impressionnant, c'est un peu nanardesque sur les bord mais ça reste très sympathique et étrangement très attachant.

Greg J . 2019-05-30T15:08:33

C’est quand qu’on sera qu’il font la suite 😤

Manu Troum . 2019-05-26T18:45:34

je viens de craquer sur ce magnifique artbook, https://www.youtube.com/wat... , il est à 32euros a peu près.

Manu Troum . 2019-05-26T18:42:09

Nouvelle info steelbook , https://steelbookpro.fr/201...

Manu Troum . 2019-05-26T18:40:29

Ptitchat,pour lire un bluray 4K, il faut un lecteur 4K.Et tu peux lire un bluray 4k avec un lecteur 4k sur une tv full hd à defaut de ne pas posséder la tv 4k.

Duke . 2019-05-24T12:03:41

Apparemment le film sera projeté le mercredi 29 mai en V.O. à l'espace municipal Jean Vilar. Pour ceux qui sont sur Paris, c'est sur la ligne B du RER

Simon W. . 2019-05-22T20:35:26

Dolby Vision + HDR10+ annoncés sur le Blu-Ray UHD (la Fox a céder au DV).

Manu Troum . 2019-05-22T18:40:03

je préfère le visuel avec la main perso, j'espère de jolies finitions

Manu Troum . 2019-05-22T18:37:22

et encore un nouveau steelbook avec un nouveau visuel , voici le lien https://steelbookpro.fr/201...

Manu Troum . 2019-05-22T11:45:58

pour la version digital, i me semble qu'elle est inclus dans le boitier du bluray mais je n'en suis pas sûr.

Manu Troum . 2019-05-21T18:50:16

ça y est, la précommande du steelbook FNAC est ouverte , elle comporte le bluray, le bluray 4k et le bluray 3D.Le visuel aussi a changé. Hop, préco !!!

MonsieurCine . 2019-05-20T20:42:14

Vivement la sortie blu-ray. Franchement j'adore l'univers d'Alita et je suis tjrs intrigué, qui est réellement Nova ? Zalem c'est une cité mais que fait-elle en apesanteur ? Et d'où viens réellement Alita ? J'ai peut-être louper des choses à mon premier visionnage je le reverrai plusieurs fois avec plaisir.

Manu Troum . 2019-05-19T20:02:28

Une édition steelbook spéciale fnac est prévu aussi. Par contre, l'édition leclerc ne dispose pas du bluray 4k il me semble.

Neyll . 2019-05-19T17:46:05

Il semble qu'une suite se confirme un peu plus . James Cameron dit vouloir une trilogie, et sortir Alita 2 rapidement.

https://www.hiptoro.com/p/a...

Hydrog3n . 2019-05-19T00:55:32

La version Amazon à disparu du site, je sais pas trop pourquoi :/

Manu Troum . 2019-05-16T19:45:23

une édition leclerc
https://www.culture.leclerc...

date de sortie 24 juillet

Duke . 2019-05-15T21:24:20

Ca y est, on a une annonce officielle de 20th Century Fox pour les Etats-Unis :
Le 9 juillet pour le Digital HD
Le 23 juillet pour le DVD, le Blu-ray et l'Ultra HD 4K

On n'a pas encore l'annonce pour la France mais ça ne saurait tarder !
http://www.foxfrance.com/ow...

Hydrog3n . 2019-05-13T09:46:33

Yep je confirme, en préco sur Amazon, après, le prix peut baisser entre temps et si on trouve mieux on peut toujours annuler avant l'envoi. J'aurai espéré un steelbook aussi :(

Lohengramm99 . 2019-05-09T19:48:01

Il a l'air dispo en précommande sur le "site marchand qu'on connait tous", par contre ça indique 31 juillet, et un peu cher sinon 29€ le bluray. Bon ça va surement changer, il est encore un peu tôt.

Sinon ça me rappelle que j'ai pas acheté le tome 6 de Mars Chronicle encore, c'est honteux! Autoflagellation...

Neyll . 2019-05-05T12:57:31

Un article allant dans le sens d'une suite du film.

https://www.hiptoro.com/p/a...

Manu Troum . 2019-05-02T19:06:15

donc mi-mai pour la préco normalement , j'espère un magnifique steelbook pour ce magnifique film.

Manu Troum . 2019-05-02T19:03:50

petite info sur les diiférents steelbooks https://steelbookpro.fr/?s=...

Naughty Dog . 2019-04-29T18:55:18

vivement le blu-ray 4K mine de rien

toujours le meilleur blockbuster de l'année <3

Duke . 2019-04-26T07:29:43

Je voulais passer en revue une quinzaine de scènes du film pour partager avec vous certaines des choses qu'on trouve dans le roman officiel du film !

Je vais fournir un certain nombre de ces informations telles quelles, en partie parce que je présuppose que vous l'avez déjà vu (j'ai quand même masqué les Spoilers pour les personnes qui ne l'ont pas encore découvert) et aussi parce que tout comme le film, le roman ne pourrait se réduire à un résumé de ce qu'il s'y passe, même si je reconnais que c'est super de pouvoir compléter sa perception de l'oeuvre avec de nouveaux éléments ! Je pense que si vous avez aimé le film, alors vous pourriez apprécier le roman vous aussi, surtout si vous auriez souhaité que le film dure plus longtemps ou que les personnages secondaires soient davantage développés. La bonne nouvelle, c'est que les scènes supplémentaires ont clairement été conçues pour le film. Est-ce qu'elles sont du niveau de ce qu'on a l'habitude de voir de la part de James Cameron? Réponse oui sans hésitation !

Ce que j'ai trouvé remarquable, c'est que les personnages secondaires prennent vie grâce à un développement mené jusqu'à satisfaction, sans pour autant créer de déséquilibre ni retarder la progression de l'histoire. L'infirmière Gerhad, par exemple, est en fait un personnage particulièrement subtil et bien conçu ! En la suivant dans le roman, on développe un feeling de ce que ça doit être, la vie à Iron City. Je l'aime beaucoup maintenant (en dépit de ses défauts de caractère et d'un manque de noblesse) et je dirais que 90% du personnage, je l'ai découvert dans le roman. Je me posais vraiment beaucoup de questions à son sujet avant... J'étais prêt à aimer le personnage mais je l'ai trouvée très en retrait dans le film: on ne sait pas d'où elle vient, ni ce qu'elle veut, ni ce qu'elle cherche. On comprend que sa relation avec Ido est strictement professionnelle mais... Personnellement il me manquait ce petit quelque chose pour que je l'accepte dans l'univers de l'héroïne. Maintenant que j'ai lu le livre, c'est l'un de mes personnages préférés ! Un genre de figure maternelle mais très effacé pour ne pas perturber la concentration du Docteur... Quand je repense à tout ce qu'on a vu d'elle dans le film, tout est conforme à ce plan de construction sous-jacent qu'on découvre avec davantage de détails dans le roman du film. Fans de l'univers d'Alita: Battle Angel, n'attendez pas une version longue pour vous réconcilier avec les personnages secondaires. Tout ce que vous recherchez est dans le roman !

Voici un certain nombre de scènes, dans l'ordre chronologique, avec quelques uns des détails qui sont exposés dans le livre:

La Revitalisation d'Alita :
Après avoir trouvé Alita dans la décharge, Ido l'emmène dans sa clinique et démarre le processus de revitalisation ("the Revival Process") sans attendre. Celui-ci va durer presque 24 heures et selon Gerhad c'étaient les 24h les plus intenses qu'elle ait eu dans sa carrière jusque là ! Son rôle consiste notamment à stériliser les instruments chirurgiaux et lui communiquer en continu les données qui s'affichent sur six écrans.

On apprend que le coeur artificiel d'Alita est en titane et en céramique blanche.
Le titane est un métal léger, résistant et qui résiste à la corrosion. Quant à la céramique, elle ne rouille pas, se déforme moins sous la pression et dure trois fois plus longtemps que l'acier.

Quelques détails sur le processus de revitalisation: Ido a commencé par l'immobiliser sur la table d'opération ("Surgical Frame"); il a installé un Neuro-Inhibiteur (pour qu'elle ne ressente aucune douleur). Il a ensuite injecté un mélange de nutriments pour le cerveau dans son liquide cérébro-spinal, le liquide biologique transparent dans lequel baignent le cerveau et la moelle spinale.Il est descendu dans la cave chercher le "Doll Body", ce corps cybernétique qu'il avait conçu quelques années plus tôt.

Au bout de deux heures, les yeux d'Alita ont commencé à bouger derrière ses paupières fermées, comme on le voit dans le film. C'est là qu'il lui dit, "De quoi est-ce que tu rêves, petit ange?"

C'est la première fois depuis longtemps que l'infirmière entend de la tendresse dans la voix du Docteur. Comme il est son sauveur et qu'ils maintiennent une certaine distance entre eux, elle ne se serait jamais risquée à le dire, mais elle sent qu'il est en train de revenir vers la vie lui aussi.

L'infirmière Gerhad installe sur le coeur-poumon artificiel une poche de sang et une poche de cybersang deux fois plus volumineuse. Elle le met en route, suite à quoi Ido continue à activer les bras robotisés.

Le Réveil d'Alita :
Elle ouvre enfin les yeux sur le monde et découvre le "Doll Body", le corps de poupée conçu avec grands soins par Ido.

Dans le film on la voit observer ses doigts tandis qu'elle ferme et ouvre plusieurs fois les mains. Elle se rend compte qu'elle a des empruntes digitales sur les deux dernières phalanges de chaque doigt: des courbes qui tracent des fleurs, des nuages, des arcs et des spirales.

Lorsqu'elle est devant le miroir sur pied et qu'elle appuie son index sur son sternum, on voit dans le film qu'il s'enfonce un peu. C'est là qu'elle se rend compte qu'elle n'est pas entièrement faite de métal dur, que certaines parties de son corps sont un peu plus souples.

Elle est très émue lorsqu'elle pose les mains sur ses joues UwU
Dans le roman, il est précisé qu'elle comprend instinctivement que c'est son visage à elle et qu'il ne lui est pas venu en même temps que le corps.

La Découverte d'Iron City :
Le livre suggère que le "Doll Body" n'était pas encore calibré lorsqu'Alita fait sa visite Iron City pour la première fois, ce qui peut expliquer les mouvements légèrement gauches qu'elle a lorsqu'elle s'éloigne pour la première fois de la clinique.
Quand elle manque de passer sous un gyrocamion à deux roues, le conducteur lance un juron en espagnol qu'elle ne comprend pas mais qui apparait en noir sur blanc dans le livre. Quand elle observe le côté en espagnol de l'enseigne d'Ido, elle ne parvient à lire que "Dr. Dyson Ido." Celui-ci comprend vite que l'anglais est la seule langue qu'elle maîtrise.

Ce qui est drôle c'est que... Alita a conscience du fait qu'elle sait lire alors qu'elle n'a jamais vu une orange ! Et c'est un mystère qui la perturbe !! xD

Après lui avoir donné un nom,
le Docteur veut la ramener à l'intérieur pour lui faire passer des tests: un scan du cerveau et un calibrage neuromoteur complet. Mais elle est tellement excitée à l'idée de découvrir la ville qu'elle insiste pour qu'ils aillent tout de suite faire un tour. Gerhad donne le feu vert à son patron en disant qu'Alita lui parait tout à fait calibrée, suite à quoi ils commencent à s'aventurer dans les rues d'Iron City.

Dans le livre, elle lui pose énormément de questions et il est obligé de lui rappeler qu'elle a dépassé son quota pour la journée.

La Rencontre entre Alita et Hugo :
Le sandwich qu'elle mange: apparemment c'est un pain pita avec notamment des falafels et de l'houmous à l'intérieur.

Dans le livre, ils expliquent ce qui fait que Hugo arrive en même temps que le Centurion: il allait au marché pour faire des affaires lorsqu'il a repéré une colonne de Centurions. Il a pensé qu'ils se dirigeaient vers le marché pour faire une descente et a préféré les suivre à distance. Lorsqu'il a aperçu de loin Alita et son petit chien plantés en plein milieu de la voie, il a accéléré pour la rejoindre et la mettre à l'écart.

Dans le livre, il y a un marchand d'animaux avec des oiseaux en cage. Comme dans le manga, il est spécifié que tout ce qui vole est immédiatement abattu par le système de défense de Zalem.

A propos de ce moment où Hugo aide Alita à se relever:
On apprend que c'est la première fois de sa vie qu'il voit une fille avec d'aussi grands yeux... :)

La Scène de Nuit avec la Septième Victime :
Cette scène dure moins d'une minute dans le film. Dans le livre, on découvre la version longue pour ainsi dire... et ça m'a frappé à quel point elle est bien conçue !!

Plus tôt dans la journée, Alita était tombée sur une affiche annonçant la prime pour un tueur qui rode à Iron City et qui a déjà fait six victimes. Dans le film, on voit une femme rentrant tard chez elle et à qui il arrive malheur. La scène est impeccable telle quelle... mais voyons maintenant la version du roman:

Longtemps après la tombée de la nuit. Un chauffeur de gyrotaxi sillonne les rues à la recherche d'un client. Avec ce tueur qui rode, il avait prédit que le nombre de courses nocturnes allait augmenter et ça s'est avéré exact, sauf que ses clients se sont montrés avares en pourboires. Les femmes avaient commencé à sortir par groupes de quatre à six. Le chauffeur s'est mis en tête de trouver des femmes qui n'ont pas pu réunir un groupe pour se déplacer la nuit. Et voilà qu'il repère cette femme sur les marches de la Fabrique. Elle hésitait à s'engager dans le noir pour rentrer chez elle.

Il arrête son gyrotaxi à proximité pour lui proposer de la ramener. Elle décline parce qu'elle n'a pas de quoi régler la course. Il pense à sa mère qui lui disait souvent qu'un bienfait n'est jamais perdu et décide de lui accorder un tarif réduit "spécial zone de danger."

Elle monte. Il fait rouler son gyrotaxi en se blâmant intérieurement d'être aussi gentil. Il se dit que s'il n'avait pas autant l'habitude de baisser ses prix, il ferait de meilleures affaires. Il pense à la carosserie déformée de son véhicule qui commence à dater. Il n'a même pas commencé à mettre de côté pour pouvoir le retaper ! "Enfin," se dit-il... Il pourra toujours se diriger vers le Kansas Bar pour trouver un client saoul qui a les moyens et qu'il pourrait surfacturer pour compenser !

Une fois arrivés, elle lui remet la moitié de la course et veut ajouter un pourboire. Il la repousse d'un geste et lui rend même deux crédits. Elle est sincèrement surprise. Personne ne s'était montré bon avec elle depuis si longtemps :))
"Allez-y", lui dit le chauffeur. "Mais ne dites rien à personne sinon je ne pourrai pas gagner ma vie." Prophétie autoréalisatrice.
"Votre secret est en sécurité avec moi," dit-elle. "Je serai une tombe." Autre prophétie autoréalisatrice.

Le chauffeur, très mal à l'aise. Il aurait souhaité qu'elle utilise une autre expression. Enfin... Et comme comme pour finir sur une pensée positive, il veut se sentir bien d'accord avec elle sur le fait que tout n'est pas déjà perdu. Il conclut en faisant, "Un bienfait n'est jamais perdu, comme on dit." Ils rient.
Le chauffeur attend qu'elle soit devant sa porte avant de repartir. Lorsqu'elle entend le taxi s'éloigner, la femme se sent soulagée... Durant tout le trajet elle n'avait pas cessé de stresser en se disant que c'était peut-être lui le tueur ou alors qu'il allait lui demander des faveurs pour le remercier pour la course.
... En fait non, c'était quelqu'un de bien^^

Elle fouille dans son sac à main pour trouver ses clés mais n'arrive pas à mettre la main dessus... Elle s'en veut tellement de ne pas avoir au moins mis un digicode ou quelque chose comme un implant sur son avant-bras. Au moment où sa main se referme sur la clé, elle entend quelque chose remuer dans son dos. Elle sait que ça va être une très mauvaise idée... et qu'elle ferait mieux de fourrer la clé dans la serrure et de se jeter à l'intérieur... mais elle ne peut pas s'empêcher de se retourner pour voir... C'est là qu'une ombre s'abat sur elle !

La scène telle qu'elle est dans le film est parfaite. Elle est juste sobre et... parfaite !
Maintenant imaginons qu'ils aient tourné la version du roman en prévision d'une version longue du film... tout comme ils ont tourné la scène dans le canal de drainage... On pourrait très bien imaginer cette succession de plans larges, avec la femme en haut des marches de la Fabrique, alors que le quartier est plongé dans le noir. Et ce petit gyrotaxi à la carosserie toute cabossée qui dessine maladroitement des arcs de cercle dans la nuit. Ce serait magnifique et terrifiant à la fois ! Et que dire de la psychologie de ces personnages fascinants qui n'ont pourtant pas été conçus pour évoluer dans l'histoire?!

La Visite de Chiren à la Clinique :
A un moment, Ido et Chiren vont s'asseoir dans ce restaurant de tacos.
Lorsque le serveur vient prendre la commande, Chiren dit "Rien pour moi." Réaction d'Ido comme pour dire "Toujours la même." Il commande deux tacos et une bière. Plus tard, après la conversation il finira par ramener les deux tacos à la clinique.
Quand Ido voit Vector à l'intérieur de sa limousine blindée, il comprend que c'est lui qui tire les ficelles et qui manipulait Chiren pour essayer de persuader Ido de travailler pour son équipe de Motorball.

La Collecte des Primes à l'Usine 33 :
Lorsqu'Ido se présente à l'Usine 33 pour toucher la prime sur les deux cyborgs qui ont été vaincus par sa protégée, la Borne ("Deckman") annonce le montant de la prime pour Nyssiana: 20 000 crédits.

Dans le livre, il annonce aussi la prime pour Romo qui était de 14 000 crédits ! Ido se dit que ça n'aurait pas du tout plu à Romo de savoir que la prime sur sa tête était moins élevée que celle de Nyssiana :)

La Conversation entre Ido et Alita après son premier combat :
Alita est assise en tailleurs sur la table d'opération.
Ido met en place un Neuro-Inhibiteur avant d'inspecter l'état du corps cybernétique d'Alita: pas de dommages internes, seulement de petites fissures dans les bagues métalliques de sa jambe gauche. Il lui demande d'en prendre soin en attendant qu'il puisse les remplacer. La liste de courses d'Ido s'allonge et Gerhad est sur le point de défaillir... x)

Ido apprend à Alita que son coeur est un microréacteur à antimatière, qu'il pourrait fournir Iron City en énergie durant des années. Il ajoute que son crâne est fait d'un alliage à base de nanotubes de carbone ("a precision machine carbon nanotube composite"), détail qui n'apparaît pas dans le film, avant de conclure en disant que son Cybernoyau est le produit d'une technologie perdue qui date d'avant l'Effondrement.

C'est un matériau 100 fois plus dur que l'acier pour 1/6 du poids.
Comme le diamant, les nanotubes de carbone sont du carbone à l'état pur, à la différence que les atomes sont organisés en molécules cylindriques. Un nanotube de carbone, c'est comme un tube en carton (qui peut être ouvert ou fermé) mais exclusivement composé d'atomes de carbone et en un million de fois plus petit. Chaque nanotube a un diamètre de l'ordre du nanomètre et une longueur de l'ordre du micromètre, ce qui veut dire qu'un nanotube est mille fois plus long qu'il n'est épais. Pour cette raison, la résistance mécanique des nanotubes de carbone est extrêmement élevée dans leur sens longitudinal. En les synthétisant de sorte qu'ils soient tous orientés dans le même sens, comme les fibres d'une brosse à dents, on pourrait obtenir des alliages ou composites avec des propriétés mécaniques extraordinaires comme celui dont est fait la boîte crânienne d'Alita.

Cette technologie impressionne Ido sans doute parce que le crâne n'a pas juste été moulé puis ciselé pour obtenir la forme voulue. Les nanotubes de carbone présents dans l'alliage ont été synthétisés pour être disposés de façon radiale de sorte à procurer un maximum de résistance mécanique tout autour de la tête.

Ce matériau représente aussi des inconvénients puisqu'en cas de chocs violents, des particules pourraient se détacher de la boîte crânienne et venir endommager les méninges (les membranes qui enveloppent l'encéphale). Les nanotubes étant comme des aiguilles microscopiques, ils pourraient déchirer les membranes cellulaires par contact direct (comme l'amiante), endommager l'ADN et provoquer des cancers. Pour protéger les tissus vivants d'Alita, il y a sûrement des nanomachines dont la fonction est de s'attaquer à ces nanotubes et qui sont spécialement produites à l'intérieur du Cybernoyau pour être injectées à la fois dans le sang et le liquide cérébro-spinal.

Note pour ceux qui ont lu le manga: les nanotubes de carbone sont probablement le matériau idéal pour la construction d'un ascenseur spatial.

La Scène dans le Canal de Drainage :
Cette scène vraiment fun a failli être incorporée dans le film ! Ils l'inclueront sûrement dans une version longue. J'ai trouvé une vidéo sur Youtube avec deux moments qui montrent Rosa Salazar et Keean Johnson en train de jouer la scène. J'ai inclu l'hyperlien dans le texte.

Dans l'histoire, cette scène se passe juste après l'entraînement devant le miroir... et avant la scène où Vector vient voir Chiren quand celle-ci est en train de réparer Grewishka.

Alita et Hugo se retrouvent dans ce canal de drainage pour un entraînement improvisé de Motorball. Hugo a préparé un petit circuit avec des poubelles vides, des cartons, des petits tonneaux et des mannequins qu'il a bricolé avec Tanji.
Elle lui raconte son combat sur la Lune. Hugo a du mal à en croire ses oreilles. Il lui demande si elle se rappelle vraiment de la guerre. Au lieu de répondre, elle s'éloigne de 50 mètres pour revenir à toute vitesse. Il tend une tige de bambou devant lui, à hauteur des genous, et elle saute par-dessus sans difficulté pour ensuite atterrir avec douceur. Il secoue la tête en se souvenant que la veille, avant de tacler Tanji, c'est à peine si elle tenait sur ses jambes !
Alita lui dit que selon Ido, son âge biologique est entre 14 et 18 ans. Ca le fait rire parce qu'il se dit qu'elle doit être plus proche de quatorze que de dix-huit. Elle fait un tour de circuit à vitesse maximum, en passant entre les obstacles sans en toucher un seul. Il demande à Alita comment c'est possible que le temps ait pu s'arrêter pour elle. En haussant les épaules, elle répond: "Animation suspendue... Ido pense que je suis rentrée dans une espèce de champ temporel."
Sur ce, elle refait un tour de circuit et dégomme tous les obstacles. Les poubelles sont renversées, les cartons défoncés, les tonneaux se mettent à voler et les mannequins prennent cher... Hugo se demande comment il va expliquer ça à Tanji.

Il lui dit que c'est devenu trop facile pour elle et qu'il va falloir augmenter la difficulté.
Elle approuve et lui demande de remplacer ses pieds par des pieds possédant des roues intégrées pour qu'elle puisse améliorer son agilité et sa vitesse. Comme on le voit dans la vidéo à 4'22", il la fait s'asseoir pour procéder au remplacement:
https://www.youtube.com/wat...

Ce faisant, il se surprend à calculer le profit qu'il pourrait tirer des pieds du Doll Body s'il les revendait sur le marché noir et cette pensée lui donne un frisson d'horreur. Il se ressaisit en se disant que les gens qui connaissent le prix de chaque chose, mais la valeur d'aucune, ça porte un nom... A Iron City on appelle ça "des gens normaux."

Après avoir dessiné plusieurs cercles, elle revient vers lui pour lui fourrer un bout de bois entre les mains en lui demandant de viser sa tête et d'y mettre toutes ses forces. Elle retourne du côté des mannequins, redresse ceux qui peuvent encore être utilisés puis mime le mouvement pour s'assurer qu'il a bien compris. Incrédule et dépassé par son attitude de petit tyran, il accuse réception en levant les pouces. Elle refait un tour de circuit pour démolir les mannequins qui restent, puis revient vers lui en fonçant à toute vitesse. Hugo se prépare pour le moment où elle sera à son niveau... Il exécute le mouvement comme elle le lui a demandé. Alita pare l'attaque avec son avant-bras sans se sentir inquiétée le moins du monde, puis s'engage à pleine vitesse sur la rampe la plus proche pour effectuer un grand saut perilleux arrière qui la fait tomber directement sur lui... Il se retrouve allongé sur le dos avec Alita au-dessus de lui, le poing levé, prêt à frapper, comme dans la vidéo à 4'29":
https://www.youtube.com/wat...

Hugo:
"Alors, ça a débloqué quelque chose pour toi ? Ca a marché ?"

Alita:
"Non... C'est tellement frustrant !"

Hugo lui dit que ce qu'il lui faudrait peut-être pour qu'elle retrouve un souvenir, ce serait une vraie situation où il est question de vie ou de mort... Après tout c'est comme ça qu'elle a eu son premier flash.
Il remarque qu'Alita est déjà en train de réfléchir à un nouveau plan et regrette tout de suite de lui avoir donné l'idée.

La scène où ils consultent la liste des criminels dont la tête est mise à prix :
Dans le roman on apprend que cette machine est un Kiosque d'Information sur les Primes ("the Bounty Kiosk")
C'est là qu'Alita révèle à Ido son nouveau plan pour réussir à savoir qui elle est.

L'Excursion dans les Badlands :
Hugo prend un camion au cas où ils pourraient ramener quelque chose d'intéressant. Peut-être qu'il comptait sur Alita pour qu'elle les aide à décrocher des morceaux du vaisseau de l'U.R.M.

Dans le camion, Tanji et Koyomi se chamaillent régulièrement à propos de ce qu'ils ont appris dans les écoles de la Fabrique. Koyomi est très curieuse quand il s'agit d'histoire ancienne et de géographie. Tanji adore la faire criser en faisant comme s'il était persuadé que la Terre est plate, à moins qu'il n'en soit réellement convaincu^^

Ils ont une conversation hilarante sur ce sujet dans le camion ! Koyomi explique que la route sur laquelle ils sont fait partie d'un réseau de routes qui s'étend comme une toile d'araignée de la Mer de l'Est à l'Océan de l'Ouest (l'endroit d'où est originaire Fogia, apparaissant dans le tôme 6 du manga)... mais Tanji est persuadé que l'Océan de l'Ouest n'existe pas ! Alita le met au défi d'expliquer pourquoi. Il répond, "Parce qu'il y a la terre d'un côté et l'eau de l'autre. Un de chaque. L'Océan de l'Ouest, soit-disant, c'est juste l'autre côté de l'Océan de l'Est."
Alita fronce les sourcils parce qu'elle se voit revivre le flash de son combat dans l'espace comme si ça s'était passé hier. Elle se souvient avoir levé la tête et vu la Terre depuis la surface de la Lune. Elle répond à Tanji en lui disant que "c'est pas comme ça que ça marche."

Koyomi explique à Alita que la Fabrique envoie régulièrement des gens prélever des échantillons dans les Badlands pour faire des analyses. La guerre aurait ravagé le monde entier et pollué le sol. Les arbres et les plantes seraient tous contaminés. Seule une petite population vivrait dans les Badlands mais à force de cultiver ces terres et d'y chasser, tous seraient devenus déformés. Dégoûtée, Alita demande "Le monde entier?" ce à quoi Tanji répond, "Tu crois vraiment que les gens resteraient à Iron City s'ils pouvaient vivre ailleurs?"
Koyomi acquiesce en silence.

Le Combat dans le Monde Souterrain
Dans le roman on apprend qu'Alita a 10 ans dans le Flash où on la voit s'entraîner avec Gelda.

La Procédure de Transmigration ("Re-Embodiment Procedure") :
C'est l'opération qui va donner à Alita son corps de Berserker.
On apprend dans le roman que l'opération a duré presque deux jours, l'essentiel de l'opération consistant en la déconnection du Cybernoyau de ce qui restait du "Doll Body" après le combat dans le monde souterrain.

Dans le roman, lorsqu'Ido parle de la technologie d'adaptation du corps de Berserker, il ajoute que le cerveau d'Alita est au courant du fait qu'il y a eu un changement dans son incarnation. Le corps s'est déclaré plus mûr biologiquement, avec des capacités augmentées, et le cerveau a commencé à réagir en conséquence. Une forme de communication s'est mise en place entre le Cybernoyau et le Corpus (le corps d'un point de vue général) alors qu'ils progressent tous deux vers l'unité.

Gerhad sait que la Transmigration peut être délicate. Si le Cybernoyau s'accroche à une incarnation précédente alors il peut avoir des difficultés à s'ajuster au nouveau corps. Deux mesures erronées du pH et au réveil, le patient pourrait souffrir de dysmorphisme ou se mettre à rejeter le nouveau corps. Les personnes qui ont lu le manga ne manqueront pas de remarquer la référence au tôme 2 !

A propos de cet air serein que montre Alita quand elle est encore endormie
après la procédure de transmigration: l'infirmière sent bien que si Alita rêve, ce n'est sûrement pas de Grewishka. Après un tel combat, un patient ordinaire aurait souffert de stress post-traumatique et serait resté prostré en position foetale pendant trois ans... mais pas Alita qui avait visiblement déjà récupéré. C'est suggéré dans le film, surtout qu'on a la scène du pont juste après, mais ça fait du bien d'avoir la confirmation dans le roman !
Il y a des processus d'auto-guérison à l'oeuvre durant le sommeil, c'est certain, mais la récupération n'aurait pas été aussi rapide sans une solidité de caractère impressionnante :O

A propos du corps de Berserker:
Une de ses particularités, c'est qu'il peut injecter des nutiments pour le cerveau directement dans le liquide cérébro-spinal d'Alita pour accélérer son processus de pensée. C'est ce qu'il fait notamment durant les épreuves de sélection de la seconde ligue.

La Scène sur le Pont :
Dans le film, elle baisse les yeux après leur premier baiser. Elle regarde un moment vers le bas, gênée, puis le regarde de nouveau pour lui demander si ça ne le dérange pas qu'elle ne soit pas complètement humaine.

Dans le roman, ils se disent autre chose entre le premier baiser et la question qu'elle pose et-- comment dire... pour rester sobre, je dirais que ça redistribue complètement les cartes ! Je vous laisse juger par vous-mêmes:

Alita:
"Comme tu peux le voir, je peux faire tout ce qu'une fille normale peut faire."

Hugo:
"Tout?"

Alita (en souriant):
"Tout."

Les Epreuves de Sélection de la Seconde Ligue ("The Second League Tryouts") :
En fait, le stade avait commencé à se vider avant que les épreuves de sélection ne commencent. Dans le film on a l'impression que c'est l'évènement principal et ils ont bien fait de faire les choses ainsi pour que ça rentre dans deux heures.
Par contre dans le livre, ils ont fait ce que je voulais surtout pas qu'ils fassent...... une scène en coulisses avec Alita en mode fangirl devant Jashugan -_-"
Personnellement c'est le seul truc que je suis bien content de ne pas avoir vu dans le film.

Dans le livre, ils expliquent que les épreuves de sélection ont lieu après une course de motorball et en général, les spectateurs ne restent jamais pour y assister à part les proches des candidats, des entraîneurs, des dénicheurs de talents et un petit groupe de fans hardcore qui considèrent que c'est leur devoir sacré de huer les aspirants motorballers pour casser leur moral et démolir leurs rêves x')
Dans le film, lorsqu'Alita arrive toute souriante sur la piste, on les voit collés à la vitre en train de l'insulter, de la huer et de pointer rageusement le pouce vers le bas.

Avant le coup d'envoi, le commentateur annonce qu'il n'y aura qu'une seule candidate pour la soirée. Pas d'équipe. Dix tours.

Les adversaires ("sparring partners") d'Alita:
- Mace : le géant avec la massue reliée à une chaîne
- Stinger : celui qui a les scies circulaires
- Screwhead : la fille avec quatre bras
- Gangsta : celui qui a des roulettes au niveau des avant-bras
- Kumaza : celui qui a deux longs couteaux
- Exploder : celui qui a un canon qui ressemble à un réacteur d'avion

Dans le manga, la voiture de tête précède les joueurs lors de leur tour d'échauffement avant de lâcher le motorball sur la piste. Dans le film, il y a un propulseur qui met en jeu le motorball à la fin du compte à rebours initial. Dans le roman, le motorball est propulsé sur la piste dès qu'un joueur atteint la vitesse de 150Km/h

La Confrontation avec l'Observateur derrière les Yeux :
Comme beaucoup d'autres, cette scène dure un peu plus longtemps dans le roman.
L'Observateur dit à Alita qu'il sait qu'Hugo est encore vivant et qu'ils le traqueront. Comme dans le film, il lui dit de quelle façon il aime profiter de son immortalité, ce qui achève de la sortir de ses gonds. Elle le bouscoule pour le plaquer contre le bureau. L'Observateur disparait instantanément et comme il reprend ses esprits, Vector se met à implorer l'héroïne, ce qui la fait hésiter. L'Observateur revient avec un commentaire cynique, "Qu'est-ce que je te disais? Aucun caractère..." suite à quoi elle lui porte à peu près le même coup que dans le film. L'Observateur qui commente que la blessure lui semble fatale.

Comme dans le film, il s'écroule tandis que son regard demeure net et concentré.

L'Observateur:
"Oh, Alita... You poor child... Everything you've gone through and still no answers."

Alita:
"And you've just made the biggest mistake of your life."

L'Observateur:
"What would that be?"

Alita:
"You let me live."

Duke . 2019-04-25T21:10:40

Ca y est, j'ai fini le roman officiel du film !
Après l'avoir lu en français et en anglais, je suis convaincu que son auteur Pat Cadigan avait effectivement en sa possession les 600 pages de notes de James Cameron dont Robert Rodriguez dit qu'elles sont très structurées. J'ai maintenant les réponses à un grand nombre de questions qu'on a sans doute été nombreux à se poser après avoir vu le film. Je vais essayer de lutter contre la tentation de révéler trop de trucs mais ça va être dur...

Globalement la relation entre Alita et Hugo est un peu plus développée dans le livre. Pas tellement plus, je dirais, mais je reconnais que le peu qu'il y a en plus pourrait faire la différence du point de vue d'un spectateur adulte et lorsque vous saurez ce que c'est, vous verrez aisément pourquoi ça a été retiré du film^^
Ce que j'ai moins apprécié, c'était les scènes d'action et certaines pensées ou réactions d'Alita et Ido que j'ai trouvé un peu "Out of Character". Par contre j'ai bien aimé la possibilité de découvrir les pensées de Gerhad, un personnage étonnamment intéressant en fin de compte! Chiren aussi est davantage développée dans le livre.
On voit à quel point elle est dévastée par un sentiment de vide et ce que ça la pousse à faire pour tenter d'y remédier. C'est tragique d'autant que Vector aime constamment lui rappeler à quel point tout ce qu'elle a dans la vie est sa propriété à lui !

Avec ces nouvelles perspectives, je vois tout à fait dans ma tête une version du film de 2h30 ! Elle ne serait pas plus impressionnante mais elle ferait vraiment vivre ces personnages... Ca m'a bien fait rire, par exemple, les chamailleries entre Koyomi et Tanji quand ils sortent dans les Badlands ! Sinon le roman reprend toutes les scènes du film avec une grande quantité de matériau supplémentaire. Tout ce qui est en rapport avec le "World Building" ainsi que la majorité des répliques semblent provenir de James Cameron du fait qu'il y a peu de variations entre le livre et le film. Les scènes durent souvent plus longtemps, avec des répliques supplémentaires issues du même moule. On a aussi des explications passionnantes sur le monde d'Alita et des détails bienvenus sur la psychologie des personnages. Comme je l'ai dit plus tôt, certaines pensées sont peu conformes aux personnages mais personnellement j'ai facilement pu les ignorer et me concentrer sur le reste.

L'un des meilleurs passages du livre c'est cette scène supplémentaire qu'ils ont tournée et qui a failli se retrouver dans le film: une scène qui se passe dans un canal de drainage (comme la course-poursuite de Terminator 2) et au cours de laquelle Alita demande à Hugo de l'aider à mettre à exécution un plan délirant pour lui faire retrouver la mémoire... x)

Et c'est à partir de cette scène qu'il commence à être tiraillé entre sa tendance naturelle à évaluer le profit qu'il pourrait tirer de chaque partie de cyborg qu'il voit et son amour grandissant pour Alita.

Le livre n'explique pas tout mais expose suffisamment d'informations pour qu'on puisse compléter et avoir une vision d'ensemble des concepts évoqués dans le film.

les Cyborgs :
Un Cyborg est un être vivant (généralement un humain) dont une ou plusieurs parties du corps ont été remplacées par des dispositifs cybernétiques.
Ex: l'infirmière Gerhad avec son bras cybernétique.

le Sang Biologique ("Heart's Blood" / "Biological Blood") et le Sang Cybernétique / Cybersang ("Cyberblood" / "Cybernetic Blood") :
Pendant le processus de revitalisation d'Alita au début du film, on voit l'infirmière mettre en route un coeur-poumon artificiel chargé de faire circuler dans son corps un liquide rouge et un liquide bleu (officiellement iridescent et de couleur bleu céleste). Le liquide rouge c'est du sang biologique (humain) et le liquide bleu c'est du sang cybernétique.
Le sang cybernétique contient des nanomachines qui remplissent entre autres les fonctions des globules rouges et blancs.

Ido conserve dans le réfrigérateur de sa clinique des poches rouges contenant du sang humain biologique standard et des poches bleues. Comme on peut s'y attendre, un cyborg ne possédant qu'un bras cybernétique a besoin de nettement moins de cybersang qu'un cyborg intégral.

Un cyborg possède donc deux systèmes de circulation distincts: le système sanguin qui assure la circulation du sang biologique dans la partie biologique du corps et un second système qui assure la circulation du cybersang dans la partie cybernétique.

le Cyborg Intégral ("Total Replacement Cyborg") :
Si on met de côté les animaux, alors dans le monde de Gunnm/Alita: Battle Angel, un cyborg intégral est un androïde (un robot construit à l'image de l'être humain) qui possède un cerveau biologique et une colonne vertébrale d'origine naturelle.
Ex: Alita. Les seules parties biologiques de son corps sont le cerveau et la colonne vertébrale.

Le coeur d'un Cyborg Intégral est nécessairement artificiel parce qu'il doit assurer la double circulation sanguine.

le Cybernoyau / le Noyau ("the Cybercore" / "the Core") :
Dans une scène du film, Ido parle à Alita de "son Cybernoyau d'origine."
Le Cybernoyau d'un Cyborg Intégral, c'est son coeur artificiel et son système nerveux central d'origine naturelle (encéphale et moelle spinale). Autrement dit, le Cybernoyau d'Alita c'est son coeur, son cerveau et sa colonne vertébrale.

Techniquement le visage, la cage thoracique et les organes artificiels (désignés dans le livre par l'appellation "Solid State Organs") ne font pas partie du Cybernoyau/Cybercore même si par abus de langage, plusieurs personnages utilisent ce terme pour désigner un Cyborg Intégral sans ses membres.

Dans le film, j'avais remarqué tout ça sur les quatre écrans d'Ido: Sur l'écran en haut à droite, on avait une vue d'ensemble avec la tête, la cage thoracique et les épaules. Par transparence on devinait la boîte crannienne, la colonne vertébrale et le coeur. Tout ça est artificiel bien sûr. L'écran en bas à gauche montrait la colonne vertébrale et le coeur tandis que sur l'écran en bas à droite, on avait l'encéphale (le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral).

Dans le livre, ils précisent notamment que les cyborgs intégraux sont conçus pour que leur Cybernoyau puisse survivre plusieurs jours en dehors du corps. Tant que le Cybernoyau est intact, la personne survit.
C'est pourquoi Alita continue à vivre après avoir été sérieusement touchée par les Grind Cutters. Grewishka savait très bien ce qu'il faisait et a délibérément évité de toucher la tête et la moelle spinale. Par contre, Screwhead meurt sur le couplorsque Stinger la frappe au niveau du dos parce que sa colonne vertébrale a été sectionnée.

Etant donné que le sang cybernétique pompé par le coeur artificiel circule essentiellement à l'extérieur du Cybernoyau, la perte de cybersang ne menace pas la survie d'un cyborg intégral. Ca ne veut pas dire qu'un cyborg ne ressent pas la douleur quand il est blessé au niveau de ses parties cybernétiques. J'imagine même que le Doll Body a été conçu pour être sensible comme un corps humain et qu'Alita doit donc percevoir la douleur comme un individu biologique à 100%.

la Colonne Vertébrale des Cyborgs :
Dans le tôme 2, le Hugo du manga explique à Gally/Alita que la colonne vertébrale est la partie des cyborgs la plus difficile à trouver sur le marché et par conséquent, la plus demandée. C'est pour cette raison qu'il en a fait sa spécialité. Selon lui, ça doit être parce que les colonnes vertébrales artificielles sont difficiles à fabriquer (mais c'est plutôt la moelle spinale qui est difficile à remplacer). Dans l'adaptation de James Cameron, cet aspect choquant du personnage a été mis de côté et dans le roman officiel, on découvre que Hugo est très connu des commerçants sur la place du marché pour être le fournisseur de tout ce qui est rare, et par "rare", ils veulent dire les pièces détachées de cyborgs et toutes sortes d'appareils et choses utiles.

Dans le film on dirait bien que tous les cyborgs intégraux ont une colonne vertébrale artificielle pour protéger la moelle spinale.

les Servomoteurs / les Servos ("Servomotors" / "Servos") :
Chiren parle à un moment donné de servos militaires ("Military-grade Servos") et on sait qu'Ido a toujours besoin de servomoteurs.
Un servomoteur c'est un genre de moteur qui peut atteindre une position précise et la maintenir, même s'il rencontre un obstacle ou une force d'opposition.

Zalem :
Des douze Cités Célestes ("Sky Cities"), c'est la seule qui n'est pas tombée durant l'Effondrement.
Vue d'en-dessous c'est un cercle parfait de 7Km de diamètre.

les Conduits d'Approvisionnement / les Tubes d'Approvisionnement ("Supply Tubes") :
Ce sont des tubes immenses qui relient Zalem au sol et au travers desquels la Fabrique envoie les marchandises fabriquées à Iron City.

la Fabrique / les Usines :
Les siècles qui ont précédé avaient été marqués par une forte bureaucratie mais dans ce XXVIème siècle, l'aspect administratif a été totalement éliminé: La Fabrique gère toutes les données. Personne n'a jamais été obligé de faire des papiers. Il n'y a pas de bureaucratie, pas de système judiciaire.

la Porte de la Victoire ("the Victory Gate") :
A l'origine, la Porte de la Victoire était un mémorial de guerre. Elle était censée commémorer la survivance de Zalem après la chute des autres Cités Célestes.

Elle a gravement été endommagée lors du dernier assaut d'une guerre très lointaine. La Porte a été restaurée par la Fabrique et sert désormais à surveiller les entrées et les sorties d'Iron City.

Personne ne rentre ou ne sort sans avoir été recensé au préalable, question de savoir combien de gens rentrent et combien de gens sortent. Lorsque quelqu'un veut sortir, il doit souvent faire la queue pendant des heures.

Un centurion scanne minutieusement chaque véhicule, et détecte les substances dangereuses ou illégales.
Lorsque la Fabrique suspecte de la marchandise de contrebande, elle confisque tout puis fait des profits en la revendant aux citoyens.

la Muraille d'Eau ("the Hydro-Wall") :
Comme son nom l'indique, il n'a pas été conçu pour qu'on puisse passer au travers: un liquide visqueux est projeté à très haute pression jusqu'à 20 mètres de hauteur.
Ca va sans dire, mais il est fortement déconseillé de s'en approcher trop près!

le Kansas Bar :
Le livre précise que le Kansas Bar est réservé aux Hunters-Warriors (ou Guerriers-Chasseurs) et aux Paladins. Un certain nombre de Hunters-Warriors sont d'ailleurs d'anciens Paladins.
Lorsque ces motorballers voient leur popularité chuter, ce n'est pas rare qu'ils se retrouvent éjectés du Kansas.

le café dénommé "CAFÉ"
C'est l'endroit où Alita vient retrouver Hugo après la procédure de transmigration.
Hugo avait fourni à son propriétaire des pièces détachées et des machines à espresso à prix d'ami. Du coup c'est devenu l'un des rares endroits de la ville où Hugo et sa bande peuvent se réunir (et occasionnellement se planquer). Les conditions imposées par le patron, c'est qu'ils ne monopolisent pas les tables et ne bloquent pas le trottoir.

les Centurions :
Ce sont les bras armés de la Fabrique. Ils ont pour fonction principale de mettre un terme aux activités illégales soit par balles soit par missiles. Ce qui délicat avec eux, c'est qu'ils ne sont pas programmés pour faire la différence entre une machine et une créature vivante. Plus inquiétant: parfois ils ne font pas la différence entre activité légale et illégale!

les Paladins :
Les Paladins sont les motorballers d'Iron City qui évoluent dans la première ligue.
Selon Ido, la Fabrique a offert les Paladins au peuple pour qu'il aient des idoles à vénérer. Vector quand à lui, aime bien dire que le peuple veut du pain et des jeux.

les Bornes ("Deckmen") :
Leur rôle est mystérieux. L'un d'eux est chargé d'interagir avec les Hunters-Warriors.

les ouvriers des Usines :
La fatigue est la raison qui pousse la plupart des candidats à demander une amélioration cybernétique ("cyber enhancement"). "L'amélioration" d'une partie du corps mène parfois les patients à vouloir en améliorer une autre et ainsi de suite, ce qui les entraîne dans une spirale infernale.

La personnalisation des parties cybernétiques est fortement découragée par les Usines: pas d'éléments superflus, pas d'ornements, rien qui ne soit pas exigé par la tâche parce que ça déconcentrerait les autres ouvriers et que selon eux, ça pourrait même constituer un facteur de danger. Les implants inhabituels pourraient notamment perturber les capteurs de présence, et des cyborgs pourraient se retrouver à ne pas être payés. Une telle situation prendrait des mois pour être régularisée. En tous cas, c'est ce qu'ils veulent faire croire aux citoyens pour décourager toute fantaisie en matière d'implants et de dispositifs cybernétiques.

la Lame de Damas ("the Damascus Blade") :
"Une lame affilée au tranchant monomoléculaire qui coupe une armure comme du beurre."

Dans le roman, l'iridescence de la lame est décrite comme étant hors de ce monde.
Alita et même Hugo ne peuvent s'empêcher d'être impressionnés par ce qui ressemble à un mélange surnaturel de diamants et d'acier.

Dans le tôme 3 du manga, Ed explique à Gally/Alita que c'est le plus grand forgeron de Kuzutetsu/Iron City qui a frappé la Lame de Damas. L'acier de Damas est un alliage unique dont on pense qu'il a été élaboré à Damas en Syrie. On peut le reconnaître aux motifs sur sa surface qui font penser à des volutes de fumée. Ces motifs révèlent la présence de nanostructures de carbone dans l'acier. Ed nous apprend que c'est ce qui permet à l'acier d'être à la fois flexible et résistant. Le savoir-faire associé à l'acier de Damas aurait été perdu au XVIIème siècle mais il n'est pas impossible que des gens sachent encore forger de telles lames. Apparemment les motifs (et donc la localisation des cristaux de carbone sur la lame) étaient quand même difficiles à contrôler.

Selon une étude publiée dans la revue "Nature", ces nanostructures étaient probablement présentes dans l'acier légendaire des épées des anciens temps. Dans le scénario d'Alita: Battle Angel, James Cameron a remplacé ce procédé de fabrication secret par une technologie de l'U.R.M. qui permet d'obtenir un alliage encore plus dur par synthétisation extrêmement précise de ces nanotubes de carbone (sûrement des multi-feuillets). Le résultat ne serait pas à proprement parler "un acier de Damas" mais étant donné que cette appellation est couramment utilisée aujourd'hui pour désigner des aciers faisant apparaître des motifs sur leur surface, il n'y a rien d'étonnant à ce que le tout premier détenteur de l'épée dans le monde d'Alita ait choisi de l'appeler ainsi.

A propos de la composition de cet alliage, j'imagine que James Cameron n'a pas dû apprécier le fait que dans le manga, Ed utilise le mot "impureté" pour désigner ces cristaux de carbone et il a aussi dû trépigner de rage en voyant Makaku fêler la boîte cranienne de Gally avec deux doigts, d'où son désir, probablement, de trouver des matériaux plus solides ! Et puis les nanotubes de carbone n'ont officiellement été découverts qu'en 1991, après la publication du manga. L'opportunité était parfaite pour les incorporer dans la version cinéma de Gunnm.

Vincent Vega . 2019-04-23T13:42:36

L’un des pires films que j’ai pu voir.

A inscrire dans le livre des nanar !

Les crocs . 2019-04-17T11:15:48

la qtt de mecs qui s'enflamment pour un divertissement ... c'est terrifiant

15:19
2,729,347 views
55%
15:19
2,729,347 views
55%